Petit repas sans chichi du dimanche midi

Petit repas sans chichi du dimanche midi

C’est la mode des poke bowls, alors on tente. C’est l’occasion d’accomoder les restes de manière improvisée.

Un reste de riz (ici, cuit au bouillon de boeuf), les restes des crudités de la semaine.
Un mi cuit de saumon (ça tombe bien j’avais acheté 2 pavés hier car je les trouvais beaux, sans savoir ce que j’en ferais).
Quelques dés de mangue et des edamames qui traînaient au congélateur.
Le tout accompagné d’une sauce composée d’un peu de moutarde, un peu de vinaigre de riz, 2 càs de sauce soja et une belle quantité d’huile de sésame grillé.

C’est parfait également pour un petit déjeuner non sucré et protéiné.

Recette de danmuji (닥무지), pickles de radis blanc

Recette de danmuji (닥무지), pickles de radis blanc

La recette semble simple mais il m’a fallu néanmoins beaucoup d’essais pour la peaufiner et approcher ce que j’ai pu goûter à Séoul.

La couleur jaune est donnée par le fruit de gardénia (chija 치자), il y en a sur la photo. Bien qu’on en trouve dans tous les marchés de Corée, impossible à trouver en Belgique. J’en ai trouvé en France dans une herboristerie chinoise (nom chinois zhi zi). Et puis j’en ai ramené assez de Séoul pour pouvoir en partager (mais il faudra faire le détour par chez moi).
Autrement, bien que j’aime le petit goût subtil que le gardénia apporte, le danmuji peut tout à fait être realisé avec succès avec du curcuma à la place du gardénia.

Vous trouverez du danmuji tout fait dans les épiceries asiatiques, mais dans ce cas, la couleur jaune est apportée par des colorants. Cela vaut donc la peine de le faire soi-même.

0
radis blanc (daikon)
0 ML
d’eau
0 ML
de vinaigre de riz
0
càs de sel
0 g
de miel (ou sucre)
0
fruits de gardénia séchés (chija) ou 2 càc de curcuma en poudre

Écraser les fruits de gardénia. Mettre le gardénia écrasé ou le curcuma dans une casserole. Ajouter l’eau, faire bouillir 20 min.

Pendant ce temps, peler et couper le radis blanc. Comme j’utilise le danmuji principalement pour faire des kimbap, je coupe le radis déjà en lamelles comme cela c’est déjà fait. Mais on peut également laisser le radis entier (si on a de grands bocaux sous la main), le couper en rondelles, en petits ou gros morceaux.

Filtrer l’eau, mesurer le volume et ajouter si besoin de l’eau froide pour arriver à 350ml. Ajouter le miel, le sel et le vinaigre de riz.

Mettre le radis en bocal, ajouter la marinade. Laisser fermenter 1 jour à température ambiante puis 1 mois au frais.

Japchae (잡채), nouilles de patates douces.

Japchae (잡채), nouilles de patates douces.

Faire mariner du bœuf haché quelques heures dans une marinade composée de 2 càs d’huile de sésame grillé, 2 càs de sauce soja, 1 càc de miel, 2 gousses d’ail écrasé, 3 cm de gingembre haché.

Faire revenir le bœuf dans une poêle, réserver.

Dans la même poêle faire revenir des oignons émincés, des carottes en julienne, des champignons émincés, des pleurotes déchirées, des épinards.

Ajouter la viande et les nouilles cuites à l’eau.

Ajouter des graines de sésames et des oignons ciboules.
Servir avec de l’huile de sésame grillé.

Accompagner évidemment de kimchi et autres banchans: ici, de gauche à droite:

Danmuji de radis blanc aux fleurs de gardenia (단무지), souvenir d’une merveilleuse journée de cuisine avec @bibenbou
Kimchi blanc (백 김치) (souvenir de cette même merveilleuse journée)
Kimchi aqueux de radis blanc (yeolmu mul kimchi 열무 물 김치)
En haut: algues grillées (en épicerie coréenne)